Phallopoïèse (dite "phalloplastie")

 La phallopoïèse (ou phalloplastie) consiste à créer un pénis >> voir les étapes de l’intervention.

Le choix de la technique peut être limité par des considérations anatomiques et chirurgicales. Les objectifs de la phallopoïèse sont à la fois esthétiques et fonctionnels, avec création d’un néo-urètre permettant d’uriner debout par un méat situé à l’extrémité du gland, rigidité suffisante pour permettre les rapports sexuels, et sensibilité de la verge.

Pour atteindre au mieux ces objectifs, la technique utilisée actuellement est le « lambeau radial antébrachial » où la peau de l’avant-bras est prélevée avec ses vaisseaux et ses nerfs, qui sont rebranchés par microchirurgie au niveau du pubis. Les autres techniques de phallopoïèse ne sont utilisées que si le lambeau radial ne peut pas être réalisé ; ces techniques sont plus simples mais ne permettent pas d’obtenir un aussi bon résultat fonctionnel et esthétique.

>>> Il faut néanmoins savoir que cette intervention ne permet pas d’obtenir d’excellents résultats dans tous les cas, mais dans deux cas sur trois environ. Les complications urinaires, les problèmes de sensibilité et d’armature compliquent en effet un tiers des cas environ.

Avant l’intervention

Consultations de chirurgie.

L’intervention

Après l’intervention

Risques

Parmi les complications spécifiques de cette intervention :


Il n’est pas toujours possible de réaliser l’implantation ultérieure des implants péniens et testiculaires en raison d’éventuelles complications locales, ou de la persistance d’un défaut de sensibilité de la verge reconstruite.

Phalloplastie ou réassignation génitale femme vers homme