Torsoplastie masculinisante

La torsoplastie masculinisante ou mastectomie, irréversible, consiste à enlever les glandes mammaires et à donner au thorax un aspect masculin.

Avant l'intervention

Consultations avec le chirurgien plasticien (qui réalise la mastectomie).

L’intervention

L’intervention est pratiquée sous anesthésie générale et dure au total environ 2 h.

L’objectif de cette intervention est de retirer la glande mammaire de chaque coté. La résection cutanée est réalisée dans le but de masculiniser le thorax tout en réduisant au maximum la taille et surtout le caractère visible des cicatrices.

Les différents types de cicatrices dépendent de la technique utilisée et peuvent être :

- Périaréolaire (autour de l’aréole)
- Périaréolaire avec cicatrice externe horizontale
- Périaréolaire avec cicatrice horizontale transversale

Il est parfois nécessaire de réaliser une greffe de l’aréole.

Après l’intervention

L’hospitalisation dure entre 2 et 4  jours.

 

Le traitement préventif des thromboses veineuses fait appel aux anticoagulants et aux dispositifs de compression et à la mobilisation précoce : mise place d’un dispositif de compression pneumatique intermittente pendant l’intervention et pendant la durée de l’alitement, traitement anticoagulant, port de chaussettes anti-thromboses.

 

Concernant la mastectomie :

 

Concernant l’hystérectomie / annexectomie :

 

L’arrêt de travail est de 10 à 15 jours.

 

La période d’arrêt des activités sportives est de 2 mois environ.

Risques

Parmi les complications possibles spécifiques de l’hystérectomie / annexectomie :

Torsoplastie masculinisante dans la chirurgie de la transidentité