Le portail du réseau parisien de prise en charge de la transidentité
Accueil

L’endocrinologie à l’hôpital COCHIN

L’endocrinologue intervient au cours de trois étapes lors de la prise en charge des personnes consultant pour une dysphorie de genre :

  • lors de l’évaluation et de l’accompagnement psychiatriques avec la réalisation d’un bilan clinique, endocrinologique et biologique,
  • après la décision d’éligibilité à l’hormonothérapie prise lors d’une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) pour la prescription du traitement,
  • et enfin pour assurer la surveillance de l’hormonothérapie.


Il est important que l’endocrinologue consulté travaille au sein de l’équipe de soins pluridisciplinaire et experte pour assurer une prise en charge globale des patients dans les meilleures conditions.

Evalutation initiale

Le bilan est réalisé habituellement dans le cadre d’une hospitalisation de jour, et comporte :

  • Un entretien au cours duquel sont évoqués une synthèse de la biographie, les antécédents médicochirurgicaux personnels et familiaux et aussi les attentes de l’hormonothérapie.
  • Un examen clinique complet est réalisé.
  • Des examens complémentaires associant des dosages hormonaux, un bilan métabolique et biologique général, des explorations échographiques (pelvienne ou testiculaire). Ces examens permettent d’évaluer les risques, notamment vasculaires, et de rechercher des pathologies contre-indiquant ou nécessitant une adaptation de l’hormonothérapie.
LIENS UTILES  |  CONTACT  |  Plan du site  |  Mentions légales